Portal Home Page Provincial News Home Email this Page Printable Version RSS Feed

 
  Other Articles from THIS diocese
  News by Regions
and Provinces
Anglican Press Online distributed by the
Diocese of Mauritius
(Church of the Province of the Indian Ocean)
Photo No. : P130517-1

 
Message of Archbishop the Most Rev Ian Ernest to the Diocese of Mauritius on the occasion of Pentecost 2013
 
MAUEN 130517-1
May 17, 2013

[Diocese of Mauritius - Indian Ocean] Au Clergé et au peuple du diocèse
Message de Mgr Ian Ernest
Pentecôte 2013
Mes chers amis en Christ, tout ce qui est vérité, tout ce qui est noble, tout ce qui est juste et pur, tout ce qui est aimant et gracieux, excellent et admirable devraient remplir nos coeurs.
Nous célébrons aujourd’hui la Pentecôte qui célèbre l’action de la troisième personne de la Trinité, Dieu actif spirituellement avec le septuple don de l’Esprit : la sagesse, le conseil, la compréhension, la connaissance, la puissance, la crainte et l’Esprit du Seigneur. Aussi les fruits de l’Esprit – l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la fidélité, la gentillesse et la maîtrise de soi.
Comme disciples du Christ, nous sommes ouverts à recevoir les dons et les fruits de l’Esprit qui sont pour nous un héritage spirituel.
La mission que Dieu confie à son peuple est de porter au monde la présence active de Dieu par l’action de l’Esprit. A notre confirmation, nous avons tous sans exception renouvelé notre engagement à Jésus Christ et en le faisant nous sommes attachés à son service par le sceau de l’Esprit Saint symbolisé par l’imposition des mains de l’Evêque. Sans le Saint Esprit, ce serait impossible pour nous d’être disciples du Christ. On ne peut avoir la vie sans celui qui est source de vie, pas de compréhension sans l’unité de l’Esprit. Nous ne pouvons être des témoins de la Bonne Nouvelle de Jésus Christ sans la puissance de l’Esprit. Comme le cadavre est un corps sans vie, ainsi sans le Saint Esprit, l’Eglise est morte.
Comme St Luc dans les écrits le souligne, c’est la force de l’Esprit qui rend capable. Quand Jésus fut baptisé avant son ministère publique, il fut rempli de l’Esprit Saint ; de même le même Esprit au jour de la Pentecôte est reçu sur les disciples de Jésus pour les former en vue de leur mission dans le monde. Le livre des Actes des Apôtres nous renseigne sur l’expérience du peuple de Dieu fortifié par l’action pénétrante de l’Esprit de Dieu.
Pour les juifs, la Pentecôte célèbre la réception de la loi, mais pour nous chrétiens cette fête nous rappelle que Dieu offre à son Eglise le don de l’Esprit. Le Prophète Ezéchiel (Ch. 37 v 1-14) dans ses écrits parle de l’Esprit qui donne vie aux os desséchés. Ce que nous célébrons aujourd’hui en ce jour de Pentecôte devrait nous pousser à reconnaitre le Saint Esprit comme la présence permanente dans l’Eglise et en chaque chrétien.
Il est cependant important de noter que le Saint Esprit n’est pas donné à qui que ce soit. L’Esprit Saint en ce jour de Pentecôte vint sur les disciples et non sur la foule. L’Esprit Saint fut donné seulement à ceux qui ont accepté d’être des disciples de Christ.
Ainsi avec les dons de (i) l’intelligence, « ne soyez pas comme un cheval ou un mulet sans intelligence » Ps. 32 v 9 (ii) de la Bible qui nous enseigne, « Je te louerai dans la droiture de mon coeur, en apprenant les lois de la justice » Ps. 119 V. 7 et du Saint Esprit qui illumine notre intelligence et qui nous ouvre à la compréhension des Saintes Ecritures, la communauté chrétienne est libérée des visières qui l’empêchent d’être imprégnée de l’amour de Dieu.
Il est aujourd’hui opportun de prendre conscience de ce don reçu et qui pourrait faire de nous des instruments de grâce, de pardon, de justice, de bienveillance et de respect. Nos familles, nos paroisses et nos institutions ne sont pas épargnées par des comportements qui démontrent un manque de sagesse, de bienveillance, d’accueil, de respect, de pardon et d’amour. Il est temps en ce jour de Pentecôte d’imiter les disciples afin que rassemblés dans la prière nous soyons pénétrés par la force de l’Esprit qui porte à la réconciliation et à la proclamation de Jésus comme Seigneur et Sauveur. Notre témoignage doit être authentique, courageux pour que Dieu illumine ce monde qui se laisse accaparé par la force de l’argent, du pouvoir et de la haine.
Je souhaite donc que cette célébration soit porteuse d’une énergie nouvelle pour élargir l’espace de la tente.
Je voudrais vous laisser avec cette prière qui devrait nous inspirer
“ We pray you Jesus, take the old water
our busy, conscientious lives ,
and turn them into gospel wine,
that everyone may see your life
and thirst. “ Amen
Avec toute mon affection en Jésus, Fils de Dieu.
+ Ian
Evêque de Maurice et
Archevêque de la Province de L’Océan Indien
17 Mai, 2013