Portal Home Page Provincial News Home Email this Page Printable Version RSS Feed

 
  Other Articles from THIS diocese
  News by Regions
and Provinces
Anglican Press Online distributed by the
Diocese of Mauritius
(Church of the Province of the Indian Ocean)
The Most Rev Ian Ernest
Photo No. : P120308-1

 
The French text of the 2012 Lenten Pastoral Letter of Archbishop the Most Rev Ian Ernest is now available in Mauritius.. . Chapter 3
 
MAUEN 120308-1
March 8, 2012

[Diocese of Mauritius - Indian Ocean] Mandement de Carême 2012

Chapitre 3 :

Une Eglise appelée à évangéliser

« Allez donc auprès des gens de toutes les nations
et faites d’eux mes disciples » (Matt 28 v 19)

En 1998, à la conférence de Lambeth qui réunit les évêques Anglicans du
monde, les évêques décrétèrent une décennie de l’Evangélisation pour
nous conscientiser sur l’importance d’avoir de nouveaux disciples pour
le Christ.

Pour nous anglicans Chrétiens, l’Evangélisation est la première marque
de Mission et devient alors un élément essentiel de la mission globale à
laquelle participe l’Eglise.

La Mission sans l’évangélisation perd de son authenticité. Ainsi, elle ne
peut être marginalisée de la vie et de l’identité même de l’Eglise. Au
cours de ces dernières années, le diocèse ne s’est pas lassé de soutenir la
vision « d’élargir l’espace de la tente » et de responsabiliser par le biais
des mandements de Carême et d’autres actions l’Anglican.

L’Evangélisation doit être l’affaire de chaque chrétien et doit faire partie
de chaque ministère que l’Eglise met en place. Tous les croyants doivent
partager cette tâche qui consiste à aiguiser la mission de l’Eglise. C’est
elle qui nous permet de donner au monde un potentiel de changement
et de restauration.
Même si l’évangélisation n’est pas en elle-même la Mission, sans elle la
Mission que Dieu nous confie serait incomplète.

Donc, l’Evangélisation si elle est fortement suivie, nous place devant
trois défis qui donnent à l’Eglise de nouvelles perspectives et un sens à
sa présence dans le monde d’aujourd’hui.

1. Par l’Evangélisation, l’Eglise est capable de rassembler des
personnes de toutes races, de toutes langues et toutes classes
sociales. Ceci comme nous le remarquons dans le contexte de
notre propre diocèse fait que de nouvelles questions sont posées,
différentes expériences sont partagées, et de nouveaux dons
viennent enrichir la vie de l’Eglise.

Les traditions sont testées et de nouvelles orientations sont
introduites. Cette approche évangélique comme nous le
constatons dans la vie de nos paroisses est porteuse de témoins
et même parfois de conflits. N’oublions pas que le Conseil de
Jérusalem (Actes 15) eut fort à faire pour calmer les esprits car
il eut à faire face à la plus grande controverse missiologique
de l’Eglise. C’est l’Evangélisation qui pose les défis envers les
principes théologiques établis et les relations sociales dans la vie
de l’Eglise.

« C’est pourquoi, ajouta Jacques, j’estime qu’on ne doit
pas créer de difficultés, à ceux, non juifs, qui se tournent
vers Dieu » (Actes 15 v 19)

2. Ceci vient approfondir en deuxième lieu le défi et les
opportunités. L’Evangélisation apporte un changement et une
nouveauté de vie. Elle exige une réponse de celui ou celle ou
d’une communauté qui entend la proclamation de l’Evangile
dans son propre contexte. Ces nouvelles personnes deviennent
à leur tour des évangélistes pour leurs propres communautés ou
pour leur voisinage.



3. De cette approche est né un troisième défi. De nouvelles
conversations et questions surgissent autour de la vie de l’Eglise
: l’adoration, l’enseignement et le comportement du Chrétien.
Ainsi l’Evangélisation tout en tenant compte de l’histoire de
l’Eglise et de la réflexion Théologique des Pères de l’Eglise, doit
s’engager dans une réflexion théologique qui vise à rechercher et
à développer de nouvelles orientations.

Les aspects de l’Evangélisation

Evangéliser, c’est proclamer la Bonne Nouvelle de la grâce de Dieu et
d’une vie abondante comme promise par Jésus Christ. C’est la tâche de
l’Eglise.

« Je fais de toi la lumière des nations, pour que mon salut
s’étende jusqu’au bout du monde » (Esaie 49 v 6)

Ceci est caractérisé par les aspects sous-mentionnés :-

Il est intentionnel1.

Il est important de témoigner courageusement de l’oeuvre de
Dieu dans nos propres vies. Les églises Anglicanes au Nigeria,
Tanzanie, Kenya, Myanmar, et au Cambodge s’engagent dans
une action évangélique directe et ceci fait grandir l’Eglise. En
même temps, cette intention dans l’action exige une sensibilité
au contexte culturel et social et aux circonstances particulières
dans lesquelles des hommes et des femmes évoluent.

C’est une invitation2.

Il est important de témoigner courageusement de l’oeuvre de
Dieu dans nos propres vies. Les églises Anglicanes au Nigeria,
Tanzanie, Kenya, Myanmar, et au Cambodge s’engagent dans
une action évangélique directe et ceci fait grandir l’Eglise. En
même temps, cette intention dans l’action exige une sensibilité
au contexte culturel et social et aux circonstances particulières
dans lesquelles des hommes et des femmes évoluent.

« Joignez-vous à moi pour dire la grandeur du Seigneur
ensemble nous proclamons bien haut qui il est » Psaume
34 v 4

3. Elle est fondée sur la grâce

« Ainsi, nous avons la liberté d’entrer dans le lieu très
saint, grâce au sang du sacrifice de Jésus. Il nous a ouvert
un chemin nouveau… » (Hébreux 10 v 19, 20)

Ainsi, notre initiation doit être un témoignage de la grâce que
nous avons trouvée et non des bénéfices tels que les possessions
matérielles ou la protection contre la maladie. La grâce est un don
de Dieu. Notre invitation devient alors une offrande à accepter ce
don comme une nouvelle façon de voir et de vivre l’expérience
du monde. L’exemple suivant vient du Burundi où je viens de
présider la 11ème Assemblée Générale du Conseil Africain des
Eglises Anglicanes.

Rappelons que la guerre civile y a duré plus de quinze ans, de
nombreux torts causés au développement du pays, et des hommes
et des femmes ont été marginalisés à cause de leur appartenance
ethnique. Dans un tel environnement, l’Eglise aurait pu disparaître.
Mais, ce que j’ai vu m’a permis de constater les efforts constants
consentis par l’ensemble des églises anglicanes au Burundi.
L’Eglise Anglicane de Burundi a été le précurseur de plusieurs
initiatives donnant aux personnes de nouvelles raisons d’espérer
tout en leur offrant des opportunités pour la réconciliation.



4. Elle est fondée sur la grâce

La conversion du coeur et de l’Esprit est en elle-même un
cheminement de chaque jour. Notre tâche est donc premièrement
de proclamer l’Evangile à ceux qui ne le connaissent pas mais aussi
d’encourager et édifier ceux qui sont déjà engagés à demeurer en
Christ.

Dans sa lettre aux Romains (1 v 12), Paul encourage les chrétiens à
consolider leur foi :

« Plus encore, je désire être parmi vous pour que nous
recevions ensemble un encouragement, moi par votre foi et
vous par la mienne ».

Notre mission tant sur le plan paroissial que sur le plan diocésain,
consiste non seulement à enseigner les principes de notre Foi en
Jésus mais surtout à partager une vie commune et une espérance
en Jésus Christ comme Sauveur. Il est donc impérieux qu’il y ait
un suivi constant et une formation assidue pour que l’Eglise soit
un modèle et un outil de transformation. La proclamation de
l’Evangile doit s’inscrire dans le contexte et parler aux réalités de
sa culture.



Questions

D’après Apocalypse 7 : 9 ‘ Après cela, je regardai, et voici, il y avait 1.
une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation,
de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient devant
le trône et devant l`agneau, revêtus de robes blanches, et des
palmes dans leurs mains.

Quelle serait votre opinion sur le besoin d’évangéliser?

Seigneur en nous révélant ton amour à travers Jésus Christ, tu nous

enseignes comment nous aussi nous devons nous aimer les uns les autres.
Qu’avec cet amour nous nous engageons à travailler comme sacrifice

vivant pour rétablir ton règne là où nous sommes dans notre vie

quotidienne. Au nom de Jésus Christ, lui qui vit et règne avec toi et

le Saint Esprit un seul Dieu, pour les siècles des siècles. Amen.