Portal Home Page Provincial News Home Email this Page Printable Version RSS Feed

 
  Other Articles from THIS province
  News by Regions
and Provinces
Online News distributed by the
Diocese of Antsiranana
(Church of the Province of the Indian Ocean)
 
At the 18th Francophone Summit in Montreux, Switzerland ,the Mauritian Prime Minister Navi Ramgoolam requests a proactive approach to the Malagasy political crisis , for a solution.
 
ANTSIRANANA 101025-1
October 25, 2010

[Diocese of Antsiranana - Indian Ocean] Madagascar - Sommet de l’Oif
Maurice préconise une approche proactive

Le 18e sommet de la Francophonie, tenue depuis vendredi dernier à Montreux, Suisse, devrait statuer sur le cas de Madagascar, la réunion devant s’achever hier. A l’heure où nous bouclons le journal, aucune information sur le cas de la Grande île ne nous est parvenue.

Néanmoins, dans son allocution au cours de ce sommet, le premier ministre mauricien, Navin Ramgoolam, a préconisé « Une approche plus proactive afin de permettre le rétablissement de l’ordre constitutionnel dans la Grande île ». Lui de rappeler également que « Maurice a participé au Lobby contre toute sanction commerciale ou concernant l’aide à Madagascar, car de telles mesures affectent directement la population malgache » et de déclarer que les « organisations civiles malgaches seront invitées à Maurice par la Commission de l’océan Indien pour des discussions sur la situation ».

Selon des indiscrétions, la crise malgache devrait faire l’objet d’une résolution spéciale. D’ailleurs, à l’ordre du jour de la réunion figureront l’examen de l’évolution de la Transition au Niger et la crise politique à Madagascar, ainsi que les élections présidentielles en Côte d’Ivoire et en Guinée.

« Ces questions seront débattues par la conférence ministérielle de la francophonie prévue la veille du Sommet », ont indiqué les organisateurs. « Les questions de paix, de démocratie, de droits de l’homme ont été largement abordées lors de la présentation, samedi, du rapport du secrétaire général Abdou Diouf », a ajouté Clément Duhaime, administrateur de la francophonie.