Portal Home Page Provincial News Home Email this Page Printable Version RSS Feed

 
  Other Articles from THIS province
  News by Regions
and Provinces
Online News distributed by the
Diocese of Antsiranana
(Church of the Province of the Indian Ocean)
Photo No. : P100805-1

 
A concertation meeting was held yesterday at IAVOLOHA where more than 50 political groups were convened by ANDRY RAJOELINA to discuss the national course of life in Madagascar ...reports L'EXPRESS
 
ANTSIRANANA 100805-1
August 5, 2010

[Diocese of Antsiranana - Indian Ocean] Accord politique
Réunion capitale à Iavoloha
Andry Rajoelina invite dare-dare les partis au sein de l'« espace de concertation » pour discuter après leur avoir brandi le bâton.

À quoi joue Andry Rajoelina, président de la Haute autorité de la transition (HAT)? L'homme fort de la transition convoque les formations politiques de l'« espace de concertation » pour discuter avec lui , alors qu'il vient de brandir la menace des « mesures draconiennes » contre le processus mené par ces derniers, la veille.
Andry Rajoelina convie les responsables de partis, regroupant une cinquantaire de formations politiques vendredi, à Iavoloha. La copie de l'invitation a été publiée dans la soirée par la Direction de la communication de la Présidence pour discuter le « cours de la vie nationale », sans plus.
La gestion du dossier de l'accord politique par le président de la HAT suscite des questions. Mardi, il avait choisi la force pour s'opposer à toute initiative qui s'apparenterait à la prolongation de la transition et à la création d'autres structures transitoires. Sa menace était à peine voilée, brandissant des « mesures draconiennes » contre la mise en place d'une « transition bis » qui pourrait « entraver le processus actuel », selon le communiqué de la Présidence.
Moins de 24 heures plus tard, le président de la HAT fait volte-face, à moins de vouloir prendre le taureau par les cornes et affronter de face les partis au sein de l’« Espace de concertation ». Une réunion entre lui et les représentants de ce dernier, avait déjà été programmée hier, en début de soirée. Mais la décision de reporter et de médiatiser la rencontre a ensuite été prise pour prendre les devants du programme de signature de l'accord politique, annoncé pour aujourd'hui.
Ambiance particulière
Pour l'instant, il est difficile de connaître les raisons de cette pirouette. L'une des clés de l'interrogation pourrait se trouver du côté de Lanto Rakotomavo et de Hery Rasoamaromaka, respectivement présidente et coordonnateur régional de l'association Tanora malaGasy Vonona (TGV). Ces deux responsables ont participé à la réunion qui s'est tenue à Ambohidahy mardi et ont été mis au parfum des tenants et aboutissants des discussions. Mais de là à conclure un revirement de la position du président de la HAT, après leur compte rendu, il y a un pas qui n'est pas facile à franchir.
Le flou autour de la situation provoque une ambiance particulière dans les états-majors politiques. Les membres de l'«espace de concertation » affichent la prudence et évitent de se prononcer sur les rebondissements de la situation. Les quelques personnalités politiques contactées préfèrent s'abstenir de tout commentaire sur la prise de position de Andry Rajoelina.
Mais les choses pourront s'accélérer dans les heures à venir, pour imprimer la vraie tendance de l'évolution de la situation. Selon certaines indiscrétions, les formations politiques de l'« espace de concertation » devront se réunir cet-après midi pour analyser la situation. L'une des conséquences de l'invitation du président de la HAT est le nouveau report de la cérémonie de signature du projet d'accord politique.
Du côté de la HAT, c'est également la valse-hésitation. Une réunion des membres de l'institution de la transition a eu lieu hier. Mais aucune décision globale n'a été prise à l'issue du rendez-vous. Une autre séance plénière est attendue dans la journée pour remettre le sujet sur la table.

Iloniaina Alain
Date : 05-08-2010