Portal Home Page Provincial News Home Email this Page Printable Version RSS Feed

 
  Other Articles from THIS province
  News by Regions
and Provinces
Online News distributed by the
Diocese of Antsiranana
(Church of the Province of the Indian Ocean)
BATS FOR DINNER IN AMBILOBE, N. MADAGASCAR
Photo No. : P100523-5

 
A Pastor of the FJKM Ambatotokana Ambohimangakely... Ranaivo Rivo Arison died of wounds during the so-called mutiny on Friday 21st May and the arrest of Valisoa Rafanomerantsoa President of an FJKM group .
 
ANTSIRANANA 100523-2
May 23, 2010

[Diocese of Antsiranana - Indian Ocean] Attempted mutiny quashed in Madagascar
Full story: Pretoria News

By Alain Iloniaina Antananarivo - Madagascan security forces seized control of a military camp on Thursday, quashing an attempted mutiny by a small group of military police.
SUITE A L’EPISODE DE FORT DUCHESNE
Le bilan s’alourdit, le HMF persiste
Malgré l’arrestation de l’un de ses leaders et le décès d’un autre suite à la fusillade à Fort Duchesne, le mouvement ne veut pas en démordre et continue à prêcher pour « la réconciliation et la non-violence, ainsi que la tolérance mutuelle et le pardon ».


Le mouvement ecclésiastique poursuit sa mobilisation, félicité par les uns et décrié par les autres. Malgré l’arrestation de l’un de ses leaders et le décès d’un autre suite à la fusillade à Fort Duchesne, le mouvement ne veut pas en démordre et continue à prêcher pour « la réconciliation et la non-violence, ainsi que la tolérance mutuelle et le pardon ».

Contre vents et marées et malgré les affrontements survenus entre les éléments de la force d’intervention de la gendarmerie nationale et ceux de l’Emmo/Reg, soutenus par la Force d’intervention spéciale (Fis), les pasteurs et partisans du mouvement ecclésiastique, Hetsiky ny mpitondra fivavahana (HMF) ont organisé leur culte jeudi dernier.

Cela leur a notamment valu l’arrestation du président de la STK de la FJKM Foibe, Valisoa Rafanomerantsoa mais surtout le décès, ce jour vers 5 heures du matin, du pasteur de la FJKM Ambatotokana Ambohimangakely Ranaivo Rivo Arison.

Malgré tout, le HMF n’entend pas en démordre. D’après les responsables, hier au cours d’une entrevue téléphonique « Il est vrai que la douleur d’avoir perdu un des nôtres est en ce moment très présente mais nous n’entendons pas baisser les bras. Nous continuerons le mouvement », ont-ils assuré.

Eux de poursuivre : « Ce n’est pas cela qui nous arrêtera. Nous allons lutter jusqu’à ce que la volonté de Dieu règne dans le pays », ont-ils fait savoir, sans donner davantage de détails sur ce qu’ils comptent entreprendre.

A noter que les leaders du HMF avaient décidé d’organiser un culte, jeudi au Mausolée. Avec l’appel lancé par les éléments de la FIGN, celui-ci a bel et bien eu lieu mais dans le camp de la FIGN. Et c’est en voulant rejoindre la place où devait initialement se dérouler la séance et au cours de la marche qu’ils ont effectuée dans cette optique que Valisoa Rafanomerantsoa a été arrêté par l’Emmo/Reg.

En tous les cas, félicité par les uns et décrié par les autres, le HMF a donc décidé de mener sa lutte jusqu’au bout. En effet, les responsables de ce mouvement demeurent incompris car considérés comme trop impliqués dans la politique politicienne et faisant partie de la FJKM, une branche du conseil oecuménique des églises chrétiennes (FFKM), des responsables que d’aucuns estiment proches de Marc Ravalomanana.

Quoi qu’il en soit, conformément à leurs déclarations officielles, les meneurs, eux, ont toujours préconisé « La voie de la réconciliation et de la non-violence, ainsi que la tolérance mutuelle et le pardon ». Pour sa part, la FJKM, par la voix du pasteur Jonah Radimisaona, a déploré le décès d’un des siens et la fermeture de la radio Fahazavana.