Portal Home Page Provincial News Home Email this Page Printable Version RSS Feed

 
  Other Articles from THIS province
  News by Regions
and Provinces
Online News distributed by the
Diocese of Antsiranana
(Church of the Province of the Indian Ocean)
Photo No. : P100515-6

 
THE POLITICIAN FETISON RAKOTO ANDRIANIRINA DACLARES THAT THE TRANSITION GOVERNMENT CALLED HAT, HAS DESTROYED THE MALAGASY NATION IN AN INTERVIEW IN MIDI MADAGASIKARA
 
ANTSIRANANA 100515-2
May 15, 2010

[Diocese of Antsiranana - Indian Ocean]  Fetison Rakoto Andrianirina : « La HAT a détruit la Nation Malagasy ! »
(15-05-2010) -
* Midi : Andry Rajoelina a pris la décision historique de ne pas se présenter aux prochaines élections présidentielles. D'après vous, est-ce que c'est le début d’une sortie de crise ?
* Fetison Rakoto Andrianirina : On peut qualifier sa déclaration comme un événement n’ayant pas un caractère exceptionnel dans la mesure où elle n'apporte rien comme réponse à la crise actuelle. Au contraire, elle augmente le doute quant à la neutralité de cette transition car tout se décide toujours de manière unilatérale. Notez par exemple l'annonce des dates des élections législatives et présidentielles. C'est dommage.

* Midi : La Mouvance Ravalomanana avait déjà exigé cette non-participation de Andry Rajoelina aux présidentielles lors de la réunion du GIC du 6 Octobre 2009 !
* FRA : Andry Rajoelina veut se faire passer pour un « innocent aux mains propres » auprès de l'opinion. A Maputo, la proposition d'exclure les membres de l'exécutif de la Transition, y compris le Président, aux élections générales pour un retour à l'ordre constitutionnel a été bel et bien évoquée. La Mouvance Rajoelina s'y est opposée fermement. A notre sens, la poursuite des négociations dont la participation à Pretoria II, reste la seule solution, pour une réelle sortie de crise, reconnue sur le plan international.

* Midi : La France a donné une quasi-reconnaissance à Andry Rajoelina. D'après vous, le reste de la Communauté Internationale va-t-il aussi suivre cette tendance ? D'ailleurs, un nouveau gouvernement est actuellement en gestation, que pensez-vous de ce remaniement?
* FRA : La France semble toujours approuver ce que propose Rajoelina, bien que Monsieur Joyandet ait souvent préconisé la nécessité d'un retour à la négociation après avoir fortement appuyé sa propre proposition. La Communauté Internationale ne devrait pas cautionner cet unilatéralisme. Concernant le remaniement, rien à dire, sinon le constat d'un entêtement dans les décisions unilatérales stériles !

* Midi : Comment percevez-vous le fait de mettre en place un gouvernement fédéral et le projet de sécession à Tuléar et à Tamatave au cas où Maputo et Addis-Abeba ne seront pas mis en place ?
* FRA : Il faut le dire et répéter : la HAT a détruit la Nation Malagasy dont la cohésion a été souvent mise à rude épreuve. Le fédéralisme n'est donc plus une solution à rejeter sans examen approfondi le fédéralisme. Mais il ne faut pas confondre fédération et implosion. Par contre, je n'ai pas d'à priori contre la sécession. Mais ce sera une crise dans la crise car c'est le fait de décisions unilatérales impulsives. Nous avons besoin d’instaurer la paix sociale et de procéder de façon consensuelle à la mise en place des étapes menant vers le retour à la constitutionnalité du pouvoir à l’Etat de droit, toujours pour une reconnaissance internationale.