Portal Home Page Provincial News Home Email this Page Printable Version RSS Feed

 
  Other Articles from THIS province
  News by Regions
and Provinces
Online News distributed by the
Diocese of Antsiranana
(Church of the Province of the Indian Ocean)
ANDRAFAINKONA NEW BETHLEHEM CHURCH
Photo No. : P100514-1

 
HAT MALAGASY PRESIDENT ANDRY RAJOELINA IS DETERMINED TO BE PRESENT AT THE FRANCE-AFRICA SUMMIT IN NICE FRANCE ON THE 31st MAY TO GET SOME FORM OF RECOGNITION ALTHOUGH THE EUROPEAN UNION HAS SUSPENDED ITS COOPERATION.
 
ANTSIRANANA 100514-1
May 14, 2010

[Diocese of Antsiranana - Indian Ocean] Refus de Prétoria II : La France derrière Andry Rajoelina
(14-05-2010) - La première réaction aux décisions de Andry Rajoelina vient du secrétaire d’Etat français à la Coopération, Alain Joyandet.

Ce dernier a déclaré : « L’annonce faite ce soir par Andry Rajoelina de ne pas se présenter aux élections présidentielles témoigne de son sens des responsabilités. Le président de la HAT place ainsi l’intérêt de son pays au-dessus de toute autre considération. L’annonce d’un calendrier électoral resserré répond à l’attente du peuple malgache. Ces décisions placent Madagascar sur la voie du retour à l’ordre constitutionnel et donc du soutien de la communauté internationale. La France sera aux côtés de Madagascar pour l’aider à relever les défis qui l’attendent et assure le président Andry Rajoelina de tout son soutien pour atteindre l’objectif qu’il a lui-même fixé d’organiser des élections libres et transparentes avant la fin de l’année 2010. »

Françafrique.
A bien comprendre cette déclaration d’Alain Joyandet, Andry Rajoelina n’a plus besoin de retourner à Pretoria (Pretoria II) pour avoir la reconnaissance internationale. Par quelle magie donc, la France pourrait-elle aider le président de la HAT à obtenir cette reconnaissance internationale ? Interviewé hier par la RFI, Andry Rajoelina a dévoilé une partie de la stratégie en exprimant sa détermination à être présent au Sommet de la Françafrique qui se tiendra le 31 mai prochain à Nice (France). « Je pense que je serai invité à ce sommet. Ce sera un honneur pour le peuple malgache. », a souligné le locataire d’Ambohitsorohitra qui préférerait aller à Nice qu’à Pretoria. En tout cas, Andry Rajoelina mise sur le soutien de la France qui va certainement se battre pour que le président de la HAT soit parmi les chefs d’Etat africains qui assisteront au sommet de la Françafrique le 31 mai à Nice. Mais, il faut dire que la France n’est pas la communauté internationale. La France n’est pas l’Union européenne qui suspend sa coopération au développement avec la Grande île. Bref, le blocage reste : faute de reconnaissance internationale, Rajoelina ne pourra pas mener à bien sa transition unilatérale.