Portal Home Page Provincial News Home Email this Page Printable Version RSS Feed

 
  Other AFMN
Articles
  News by Regions
and Provinces
Les nouvelles en ligne ont édité près
Le Réseau Francophone de la Communion Anglicane
 
Nouvelles venant du diocèse d'Haïti et autres
 
AFMN 060324-1
19 Mars 2006

[Le Réseau Francophone de la Communion Anglicane - AFMN] 


Mgr Holly dans le Calendrier des Fêtes Mineurs

L’Office du Ministère des Noirs soutient ardemment l’inclusion de Mgr Jacques Théodore Holly, premier Evêque noir dans la Communion Anglicane et fondateur du Diocèse d’Haïti, dans « le Calendrier des Fêtes Mineurs et Jours de Jeûne » qui est en processus de révision.

Décès de Sister Joan

Ecclésia annonce avec peine le décès de Sister Joan Margareth SSM. survenu le vendredi 16 décembre à 8 heures PM au Couvent Ste Marguerite à Boston. Décédée à l’âge de 99 ans soit deux mois précédent son centenaire, Sister Joan a laissé dans la communauté haïtienne le souvenir d’une humaniste qui fonda et dirigea l’Ecole de St Vincent pour les handicapés durant une période de 49 ans.

Son altruisme lui a permis de prendre en charge un groupe social négligé à l’époque.

Visite d’une délégation de la Francophonie Anglicane à Londres

Le 12 janvier dernier, une délégation du Réseau des Francophones de la Communion Anglicane, composée de son Président le Révérend Chanoine Ogé Beauvoir, de son Vice-Président Mgr. Pierre Whalon, et de son Secrétaire Général le Révérend Chanoine Bernard Vignot, rencontra le nouveau Secrétaire Général de la Communion Anglicane, le Révérend Chanoine Kenneth Kearon, en ses bureaux de Londres. Pendant plus d’une heure et de demie les quatre participants ont fait le tour de la Francophonie Anglicane, son histoire, ses réalisations, ses attentes, ses projets. Le Chanoine Kearon a promis d’appuyer fermement les initiatives du Réseau.

Nomination

Par commission de sa Grandeur Mgr Jean Zaché Duracin, Evêque du Diocèse, a l’avantage de vous informer que l’Eglise Anglicane d’Haïti vient de constituer le Bureau Anglican de l’Education en Haïti (BAEH). Ce dernier a pour mission d’encadrer techniquement l’association des écoles épiscopaliennes d’Haïti et de favoriser les échanges entre le Ministère de l’Education Nationale et nos écoles. Ce bureau est ainsi constitué :

Le Chanoine Ogé Beauvoir, Directeur Exécutif
Monsieur Jean Marie Bonaventure, Coordonnateur
Père Jean Joël Racine, membre
Père Mac Donald Jean, membre

Ils sont nommés pour une période de deux ans. Le BAEH est situé sur la cour arrière de la Cathédrale Sainte Trinité à Port-au-Prince.

Archevêque Emérite Desmond Tutu séjournera en Haïti du 11 au 14 février 2006

Sous l’initiative de Mgr Jean Zaché Duracin de l’Eglise Episcopale d’Haïti et l’Organisation des Etats Américains (OEA), séjournera en Haïti l’Archevêque Emérite Desmond Tutu, prix Nobel de la Paix et de la Réconciliation en 1984. En cette occasion, une messe sera chantée à la Cathédrale Ste Trinité le dimanche 12 février 2006 à 9 heures A.M

Session de formation à l’intention des leaders laïques dans l’archidiaconé du sud, sud-est à Grande-Colline – Jacmel

Dans les zones de Grande-Colline et dans les localités environnantes a été organisé une session de formation pour les leaders laïques dans l’archidiaconé du sud-est et de Léogâne sur des sujets tels que l’origine de la Bible et son contenu, l’histoire de l’Eglise Episcopale aux Etats-Unis et en Haïti, les 39 articles de la Religion et de la conduite des Offices de l’Eglise, comment préparer et délivrer une prédication et une initiation à la pastorale. Présider par le Chanoine Ogé Beauvoir et avec la participation de professeurs comme les Pères Jean Elie Charles, Mac Donald Jean et l’infatigable Archidiacre de la zone Matthieu Brutus, cette session a duré plus d’un mois à compter du 11 au 17 décembre en accordant à chaque week-end l’un des sujets précités. Il faut aussi remercier le Père Jean Alphonse Jean Philippe, prêtre en charge de la Paroisse Saint Matthias qui a compris la necessité de corriger certaines dérives dues à une interprétation non catholique de l’Eglise Episcopale et de l’ignorance de l’Anglicanisme.

En effet, les représentants de plus d’une vingtaine de missions ont participé à cette formation. Ces leaders très motivé, n’ont jamais montré signe de découragement ou de fatigue. Ils ont manifesté le désir de se former puisque c’est par la formation continue qu’ils finiront par être plus performant, plus efficace dans leur fonction.

Visite de Mgr Albert Gomez de la Guinée (Konakry) en Haïti

Le 27 octobre de l’année 2005 Haïti a reçu la visite d’une délégation composée de Mgr Albert Gomez de la Guinée (Konakry), de Mgr Walker et du Chanoine Potter de Long Island. Ils se sont entretenu avec le diocèse d’Haïti dans le cadre d’un partenariat existant entre ces deux diocèses. Le Chanoine Ogé Beauvoir pour sa part a été la plaque tournante du séjour pour ce qui à trait à l’accueil, à la logistique et à l’exécution du programme qui avait été établi pour ce voyage.

Plusieurs points concernant la Francophonie ont été débattus avec Mgr Gomez. En effet dans le contexte du partage dans l’Anglicanisme, le Prélat avait sollicité une possibilité d’échange entre ces deux diocèses. Ce partenariat favoriserait instamment :
* L’envoi en Guinée de prêtres haïtiens.
* L’organisation d’une formation théologique pour des jeunes guinéens en position d’attente, au sein de notre Séminaire de Théologie
* L’envoi en Haïti de deux jeunes qui auprès de l’Orchestre Philharmonique Ste Trinité pourraient apprendre la musique en vue d’être eux-mêmes des formateurs auprès des chorales paroissiales ou bien envoyer un musicien haïtien en Guinée pour former les chefs de leurs chorales.

Cette visite, fruit d’un travail d’équipe et mettant en valeur les ressources humaines des deux diocèses, augure les débuts d’une collaboration à la dimension de cette œuvre qui se veut planétaire.

Cérémonie d’ordination au diaconat de sept candidats aux ordres sacrés

Le mardi 25 janvier 2006, jour de la Conversion de Saint Paul et coïncidant avec le synode diocésain, sous le leadership de Mgr Jean Zaché Duracin ont été ordonné diacre Jean Nesly Aïs, Jonas Beauvoir, Colbert Estil, Sadoni Léon, Jean Milor Médela, Jean Fruitho Michaud et Jean Michael Romulus. L’assistance était surtout composée de parents, amis et fidèles venus de partout participer au programme en la Cathédrale Sainte Trinité. La cérémonie a débuté vers 9h AM avec l’hymne << Rends-toi maître de nos âmes…>>. Ces diacres se sont présentés devant l’Evêque accompagné de leurs présentateurs respectifs : Père Jean Lenord Quatorze et Mme Enette Marcelin, Père Louis Toussaint Rosanas et Mme Micheline Jean Philippe, Père Rigal Lucas et M. Chérubin Fortuné, Père Jean Elie Charles et M. Frantz Pierre Louis, Père Frantz Cole et M. Jacques Horacius, Père Jean Alphonse Jean Philippe et M. Jean Robert Midi, Père Fritz Valdema et Donis Cantave.

A cette question de l’Ordinaire du diocèse à savoir si ces sept diacres sont apte à recevoir l’ordination au diaconat ? Les présentateurs ont répondu de manière affirmative car selon eux, ces diacres ont respecté le temps nécessaire à leur préparation comme l’exige les principes et canons de l’Eglise Episcopale. Alternativement, ils ont signé sous l’œil vigilant de l’Evêque le document contenant les vœux d’obéissance au principal du diocèse. L’évangile du jour avait été lue par le Révérend Père Soner Alexandre dans le livre de Luc, le chapitre 22 et les versets 24 à 27 et pour la prédication nous avons eu le Père Fritz Désiré. Dans son homélie de circonstance, ce dernier a su utiliser les termes appropriés pour montrer l’importance de ce jour. Ensuite vient la prière de consécration et l’imposition des mains. Les R.R.P.P. Fernande Pierre Louis, Kerwin Délicat, Ogé Beauvoir et Jacques Déravil ont assuré la vêture des nouveaux diacres. Il faut souligner que plusieurs prêtres et laïcs qui avant tout s’était déplacé pour le 109e synode ont pris part à cette cérémonie. Les mots de remerciements ont été prononcés par le nouveau diacre Jean Milor Médela. Pour marquer la fin du programme l’assemblée a entonné l’hymne << Tout joyeux bénissons le Seigneur…>>.

Une nouvelle promotion de séminaristes

Sous la bénédiction du Dieu Trinitaire, nous avons l’honneur de partager succinctement avec vous des informations sur la vie communautaire des nouveaux séminaristes du Diocèse d’Haïti.

Voilà tantôt cinq mois qu’une jeune promotion de séminaristes intègre conformément aux canons de l’Eglise Episcopale l’espace du Séminaire de Théologie en vue de se préparer pour servir le peuple de Dieu. Ils succèdent sept autres prêtres de la promotion antérieure récemment ordonnés en la Cathédrale Ste Trinité. En effet, le 13 octobre 2005 des jeunes au nombre de sept, tous des garçons sont accueillis à l’établissement gais, énergiques et déterminés à embrasser le sacerdoce. Que cela n’étonne pas, ils viennent d’horizons divers, et se retrouvent au séminaire pour former une famille de foi et de vocation. On peut les identifier respectivement aux noms de :

- Lozama Abiade, recommandé par la paroisse St Martin de Delmas ;
- Sonley Joseph, par la paroisse St Esprit de Lascahobas ;
- Frédéric Ménélas, la Cathédrale Ste Trinité de Port-au-Prince ;
- Réginald P. Vallière, Paroisse Saint–Pierre, Mirbalais ;
- Jean Michelin St Louis, Paroisse St Siméon, Croix des Bouquets ;
- Jean Fils Chery, Paroisse Saint Matthias, Grande Colline ;
- Wisnel Desjardin, Paroisse Saint-Pierre, Mirbalais ;

En conformité avec la devise du séminaire, Ora et Labora, les séminaristes sont soumis à un régime d’études et de prière assidu, intense et rigoureux. D’une part, leurs études sont réparties en 27 heures de cours par semaine soit neuf cours par session, dont quatre sont donnés au local du séminaire et cinq à l’Université Episcopale d’Haïti. D’autre part, selon les règlements internes du centre de théologie, les services religieux (messes, matines, vêpres ) se tiennent régulièrement dans notre petite chapelle le matin et le soir, sur cette base, obligation est faite à chaque apprenant d’y assister aux jours et heures établis.

A l’instar de toute autre institution organisée et structurée, le séminaire, à sa tête, le Chanoine Ogé Beauvoir comme doyen, tout se passe sous sa supervision il gère et contrôle l’évolution des étudiants. D’après les témoignages des séminaristes, le doyen est un homme compréhensif, humble et un bon conseillé mais aussi exigeant, sévère et très dur sur l’homme. Aussi leur déclare-t-il souvent : << il n’y a pas de place dans ma cour pour la paresse et la médiocrité >>. A vrai dire c’est un homme d’une forte personnalité et d’un sens de l’humour approprié. En ce qui a trait à la cohabitation des jeunes séminaristes, au départ, la familiarisation et l’adaptation étaient des exercices corsés, il a fallu un grand effort de dépassement de soi pour arriver à instaurer une atmosphère détendue, Dieu soit loué maintenant après une session de travail, une ambiance chaleureuse et fraternelle s’est installée entre eux. Pour reprendre leurs mots : << Nous développons des relations de camaraderie, nous vivons comme des frères, nous mangeons et nous nous amusons ensemble dans le respect mutuel, bref la vie communautaire qui prend chair en notre sein s’affiche comme une expérience inédite jamais vécue avant >>. Cela dit ici la vie est vraiment collective, elle se fonde sur des activités communautaires où chacun a une tâche à accomplir.

Au delà de ce qui est dit ci-dessus il faut préciser cette promotion est très prometteuse puisqu’elle est jeune, potentielle et passionnée du ministère sacré. Ils espèrent accumuler durant leur cycle d’étude, le maximum de connaissances possibles pour mieux assurer le sacerdoce pour lequel le Seigneur Jésus-Christ leur a appelés.