Portal Home Page Provincial News Home Email this Page Printable Version RSS Feed

 
  Other AFMN
Articles
  News by Regions
and Provinces
Les nouvelles en ligne ont édité près
Le Réseau Francophone de la Communion Anglicane
 
Une célébration à la dimension de l’espérance
 
AFMN 070619-1
19 Juin 2007

[Le Réseau Francophone de la Communion Anglicane - AFMN] Le dimanche 3 juin 2006, dans la Cathédrale Sainte Trinité parée comme une épouse, l’Eglise Episcopale Anglicane d’Haïti a célébré la Sainte Trinité.

La célébration de la Parole et de l’Eucharistie fut placée sous la présidence de Mgr Jean Zaché Duracin, évêque d’Haïti. La solennité du jour fut rehaussée par la présence des plus hautes autorités de l’Etat : Son Excellence René Garcia Préval, président de la République d’Haïti, son Excellence Jacques Edouard Alexis, premier ministre et chef du gouvernement, le cabinet ministériel au grand complet et de hauts fonctionnaires des grands corps de l’Etat, ont participé à cette remarquable cérémonie.

A part cette participation officielle des grands dignitaires de l’Etat, de nombreuses personnalités de la vie civile et d’humbles citoyens ont honoré de leur présence cette grandiose fête.

La chorale paroissiale, la chorale Trinity Gospel, la Chorale des Parents et les Petits Chanteurs CPST ont animé la cérémonie, faisant monter des cantiques de louanges, des chants de gloire en hommage au Créateur.

L’homélie de circonstance prononcée par le Révérend Père Jean Lenord Quatorze, situe la Trinité dans les profondeurs de l’amour pour vivifier la foi chrétienne, redonnant ainsi toute leur signification aux relations entre Dieu et les hommes. Le prédicateur a en effet mis en évidence l’un des plus grands attributs de Dieu : Sa Sainteté qui fait exigence à l’homme afin qu’il soit lui-même sanctifier à la justice divine. << Soyez saint comme votre Père céleste est saint ! >>, rappelant le message de l’évangile et le reprenant pour le compte de l’homme.

D’ailleurs, la Trinité est une éternelle histoire d’amour, une unité dans l’échange de l’amour. C’est cet amour qui fermente l’unité de tous les hommes sur cette terre. Cette unité totale, don de chaque personne à l’autre, révèle que Dieu, Trinité, réalise éternellement son être infini.

A part sa profonde dimension théologale, cette célébration de la Trinité dégage une valeur humano-social privilégiée, dans la mesure où elle prend en compte l’homme vivant sa vie sur terre.

La présence des plus hautes autorités de l’Etat à la cérémonie témoigne que l’Eglise Episcopale Anglicane d’Haïti se positionne dans une mouvance historique et en tant que telle, elle doit assumer ses responsabilités sociales. Son rôle dans la cité interpelle sa conscience citoyenne à fonder plus profondément son leadership de responsabilités, à aller au-delà des efforts consentis jusqu’ici dans la pastorale sociale de l’Eglise.

Sans vouloir faire un état des lieux, de nombreuses œuvres sociales et culturelles sont inscrites à l’actif de l’Eglise Episcopale Anglicane d’Haïti. Il importe de poursuivre sur cette lancée et continuer à contribuer à la promotion du bien-être matériel et spirituel de la population haïtienne.

La célébration de la Trinité rappelle que l’Eglise tout en allant vers Dieu, doit aussi aller vers l’homme, car c’est pour Dieu que l’homme existe et c’est vers Dieu que l’homme doit diriger ses pas pour s’accomplir.

Nous ne pouvons comprendre Dieu en dehors de l’homme et ceci réciproquement, aucune connaissance de l’homme ne peut se fonder dans l’absence totale de relations avec Dieu. Ainsi l’Eglise Episcopale Anglicane d’Haïti, tout en privilégiant une finalité eschatologique, considère l’homme comme étant celui qu’il faut conduire à Dieu et qui doit jouir du bonheur infini, promesse qui fonde et authentifie la foi chrétienne.